L’oculoplastie est une spécialité de l’ophtalmologie qui comprend à la fois la chirurgie fonctionnelle réparatrice mais aussi plastique de l’œil et de ses annexes. Elle traite les problèmes de paupières (maladies), les voies lacrymales (larmoiement) ainsi que l’orbite.

La Chirurgie des Paupières

La Blépharoplastie est un acte chirurgical qui vise à corriger les paupières, pour des raisons liées à l’âge ou bien à l’hérédité. Cela permet de retrouver un regard bien ouvert et supprime les «poches» sous les yeux.

Cette intervention consiste à retirer l’excédent de peau, de muscle ou de graisse.

Après l’opération, le contour de l’oeil peut être gonflé et de petites ecchymoses peuvent apparaître. Il est nécessaire de rester 4 à 5 jours au calme et de limiter les sorties. Les cicatrices sont habituellement non apparentes puisque cachées sous la paupière.

La Chirurgie des Voies Lacrymales ou traitement du larmoiement de l’enfant et de l’adulte

Cette chirurgie consiste soit à mettre en place une sonde en silicone, si l’obstruction de la voie lacrymale est partielle, soit à créer un nouveau canal. Selon le problème et l’emplacement du blocage, la chirurgie peut se dérouler en consultation externe sous anesthésie locale ou en salle d’opération, sous anesthésie générale. La convalescence est légère et la résolution est complète.

L’injection de Toxine Botulique : le BOTOX

La toxine botulique est une substance qui diminue la contraction des muscles en agissant au niveau de la jonction neuro-musculaire (action myorelaxante).

  • En traitement thérapeutique, dans le cas de blépharospasme ou d’hémispasme facial, le Botox vise à stopper les symptômes des contractions musculaires, involontaires et anormales, qui peuvent se révéler très incommodantes.
    Le traitement se fait en consultation ; il est très rapide et très efficace mais limité dans le temps (6 mois environ) et nécessite des réinjections si les symptômes persistent.
  • En chirurgie plastique, le Botox permet d’atténuer les signes de l’âge en limitant la contraction des muscles du visage. En effet, lorsque les muscles du visage sont trop sollicités, ils sont responsables des rides d’expressions. En agissant subtilement sur les muscles qui contrôlent les expressions du visage, le botox permet de supprimer les rides d’expressions et d’inverser leur évolution : de moins en moins prononcées. Directement injecté dans le muscle, à très faible dose grâce à des aiguilles très fines rendant l’injection quasi indolore, le Botox offre un lissage spontané des rides traitées. Les résultats sont visibles rapidement, entre 4 et 6 jours après l’injection.

Les indications concernent le tiers supérieure du visage

  • les rides du front
  • les rides du lion
  • les pattes d’oies

La durée des résultats

La toxine botulique est un produit résorbable, son effet tend à s’estomper avec le temps.
Généralement, le résultat se maintient environ 6 mois. Après cette période, le traitement peut être répété afin de maintenir les effets.

L’injection d’acide hyaluronique

L’acide hyaluronique est utilisé en chirurgie esthétique – en injections – pour que les signes du temps sur la peau soit réparés. Il permet par exemple de combler les rides et il est souvent employé pour redessiner les volumes du visage. Son action en profondeur, sa haute tolérance (puisque notre corps en produit) et sa résorbabilité en font un produit parfait. L’acide hyaluronique injecté agit à la fois comme produit de comblement et comme booster d’activité des fibroblastes.

L’acte se fera directement au cabinet de consultation, soit avec une anesthésie de contact soit sous anesthésie locale, ou bien encore sans anesthésie,

Il offre un résultat immédiat et naturel : en permettant de combler les ridules, de repulper les rides d’expression, les sillons nasogéniens, les rides autour des lèvres, de raffermir les tissus et de retrouver un teint frais et lumineux.

Toutefois, du fait qu’il soit résorbable, ses effets s’estompent au bout d’environ 12 mois.